Nombre total de pages vues

vendredi 1 mars 2019

Stage aquarelle Paysage



Dans ce stage, j'ai proposé d'aborder le paysage à l'aquarelle en apprenant à le simplifier.
En effet, bien souvent, ce qui pêche dans une aquarelle, c'est de vouloir trop "en mettre".
Trop de détails qui n'apportent rien, trop de couleurs qui se télescopent. Des ombres et des lumières pas assez mises en valeur, un arrière-plan trop présent.
Le premier exercice consistait donc à reproduire une estampe de Kawase Hasui, choix fait parce que ce peintre est allé à l'essentiel: architectures cernées d'encre, peu de couleurs, arrière-plan évoqué, végétation en aplats. Ceci afin d'apprendre à poser des aplats d'aquarelle impeccables.
Ci-dessous: aquarelles d'élèves





 L'exercice suivant consistait à essayer de procéder de la même manière sur un paysage bien compliqué, à savoir une cascade. Donc, enlever les détails qui ne servent à rien, cerner les arbres au premier plan ainsi que les rochers, arrière-plan flou, délimitation des zones claires ou sombres dans la cascade, et mélange de trois couleurs uniquement.





Afin d'apprendre à fondre les couleurs, j'ai choisi un motif de rizières, celles du fond devant être moins précises que celles du premier plan dans lesquelles la difficulté était de peindre légèrement les tiges de riz (tout est dans le geste et la quantité de peinture dans le pinceau). Là aussi, le cerne a été utilisé, parce qu'il permet de simplifier les formes.





On est passé à un paysage de montagnes douces avec un petit pont. Là, c'est le pont qui retient l'attention. Les couleurs à l'arrière-plan devaient être fondues, et le pont a d'abord été cerné de sépia, puis peint avec des glacis d'ocre et de rose.







 Pour terminer, j'ai choisi des vues plus complexes, toujours dans le but d'aller à l'essentiel, de savoir ce que l'on veut mettre en valeur, de savoir choisir quelques couleurs, de trouver les ombres et les lumières. Ce bois était très compliqué. Il fallait juste cerner les arbres au premier plan et poser ensuite des lavis transparents pour les autres troncs et les feuillages.








Et pour terminer, puisque c'est encore de saison, un petit paysage de neige, pas si simple qu'il n'en a l'air.







Et voilà!



lundi 11 février 2019

Portraits de chiens

Histoire de faire peindre le vêtement à l'aquarelle ainsi que le rendu du pelage, j'ai proposé, lors d'une séance à l'atelier, de réaliser des portraits de chiens habillés comme sur certaines peintures anciennes.
Nous avons ainsi révisé nos classiques: Vélasquez, Ingres, David, Courbet, Pourbus.
C'était assez amusant.
Et afin de corser l'affaire, il fallait également réussir un fond à l'aquarelle qui ne soit pas plein d'auréoles.
Voici le résultat. Ci-dessous aquarelles d'élèves



Aquarelle d'élève
aquarelle délève















Belle galerie de portraits que tous ces travaux d'élèves!